Now Reading:
Découvrir Captain Marvel & Avengers Endgame au ciné

À l’occasion de la sortie de ce film événement mettant en scène le premier rôle-titre féminin chez Marvel, mais introduisant également l’un des héros les plus puissants de cet univers. Ce film présente et défend ce personnage qui aura une grande place au cœur de la lutte contre Thanos dans Avengers Endgame, la conclusion dInfinity War & de dix ans de Marvel au cinéma.

Une première pour une héroïne chez Marvel après le récent succès du film Wonder Woman issu du catalogue DC Comics. Le film d’Anna Boden & Ryan Fleck avec Brie Larson dans le costume ⭐️bleu/rouge⭐️ assume l’héritage féministe du personnage (voir plus bas) et suit la lancée des comics actuels qui proposent de plus en plus de héros et d’histoires en phase avec notre époque. Enfin un grand personnage féminin incarné dans un blockbuster, qui plus est viendra à la rescousse de ses homologues masculins mis à mal par Thanos.
Alors beaucoup se demandent qui est cette héroïne aux origines extraterrestres et aux pouvoirs qui rappellent ceux de Superman ?
Ce personnage ne vous est peut-être pas familier car il n’existe sous cette forme que depuis quelques années….

💡📚 Quelques explications & conseils de lecture en fin d’article pour vous y retrouver.

Ce film se présente comme un préquel à tous les autres, se plaçant avant les films de la continuité, histoire de donner une base solide au personnage et de mieux l’incorporer ensuite sans qu’il puisse y avoir d’interférences avec les histoires déjà en place. Retour dans les années 1990 avec ses musiques et ses ambiances qui raviront les trentenaires : Marvel joue le jeu à fond avec un site internet officiel qui ressemble à une page AOL des premiers temps d’internet .

Vie et mort de Mar-Vell, le premier Captain Marvel

Stan Lee (Lire l’incontournable) & Gene Colan créent, en 1967, un super héros extraterrestre, un capitaine Kree qui se retourne contre son peuple et se met à protéger la terre au lieu de l’espionner à des fins d’invasion. Conçu à la demande de leur éditeur, Martin Goodman, pour sécuriser le nom de Marvel avec un héros éponyme au moment où Fawcett Comics utilise des personnages aux noms de Marvel Boy & Captain Marvel, Goodman rachètera le nom et le Captain Marvel de Fawcett sera rebaptisé Shazam puis poursuivra sa carrière chez DC Comics (un film autour de ce personnage sort en avril)

Ce sera avec Roy Thomas & Gil Kane, en 1969, que le héros accroche les lecteurs avec un personnage aux pouvoirs nouveaux qui a besoin d’un humain, Rick Jones, pour exister dans notre réalité sur le même modèle que Thor (Lire le coup de cœur). Les bracelets qui lui permettent de sortir de la zone négative et d’échanger avec son partenaire et un costume rouge & bleu en place du vert et blanc qui vont lui donner une aura différente. Le personnage vivote jusqu’à l’arrivée de Jim Starlin, futur créateur de Thanos, qui le mettra en scène dans son combat contre le cancer. Le premier roman graphique de Marvel et surtout l’une des premières fois qu’un héros meurt définitivement*

* Mar-Vell revient officiellement en 2012 sous l’impulsion de Rick Remender.

Carole Danvers de Ms.Marvel à l’oubli.

Plusieurs personnages portent ce nom à la suite de cet épisode, mais ce sera Carole Danvers qui en fera le meilleur usage. En 1977, la Maison des Idées lance Ms. Marvel, un nouveau titre écrit par Gerry Conway & Carla Conway qui réhabilite Carole Danvers déjà présente en tant qu’agent de renseignements & ancienne de l’US Air Force, enquêtant sur Mar-Vell. Contaminée par l’ADN Kree, elle va développer ses pouvoirs et devenir Ms.Marvel, dans le civil Carole D. devient rédactrice d’un magazine féminin affilié au Daily Bugle où elle croise Peter Parker. Avec une volonté de mettre l’accent sur cette héroïne féministe, le personnage est lancé. Le personnage passe dans les mains de Chris Claremont qui creusera le personnage et son passé. Ayant développé ses pouvoirs et fait montre d’une puissance hors du commun, elle rejoint les Avengers (Lire le coup de cœur) et le titre passe dans les mains d’autres auteurs. David Michelinie crée un arc malsain où elle tombe enceinte de manière accélérée d’un avatar de Kang, l’ennemi des Avengers qui voyage dans le temps : il la manipule pour faire naître une autre version de lui même. Ce scénario polémique sera « rattrapé » par Chris Claremont qui revient au personnage et explique que Carole Danvers a perdu ses pouvoirs et sa mémoire lors d’un combat contre Malicia et l’intègre aux X-Men.

Retour à la maison de House of M à Captain Marvel


Après plusieurs existences en tant que Binaire ou Warbird, elle revient en 2001 avec une nouvelle stature dans Alias de Brian M. Bendis & Michael Gaydos (Lire l’incontournable) : comme amie et confidente de Jessica Jones, dont elle sera le témoin de mariage pour sa romance avec Luke Cage. Toujours sous l’impulsion de Brian M. Bendis avec Olivier Coipel, elle sera en avant dans le grand succès House of M en 2005 où elle devient l’égérie des super-héros, un statut de star fictif issu des « rêves » de la Sorcière rouge Wanda Maximoff. Mais ce depuis, Carole Danvers a gardé une place très forte chez les lecteurs comme les auteurs et devient un personnage important de Civil War (Lire l’incontournable) et Civil War II. Désormais, elle traite d’égal à égal avec Captain America et Iron Man, qui l’aident à prendre la mesure de son nouveau statut et d’accepter le nom.

C’est cette nouvelle identité, plus travaillée, qui sera mise en avant par Kelly Sue DeConnick à partir de 2012 qui officialise la nouvelle stature du personnage qui devient membre des Gardiens de la Galaxie, puis après quelques récits à New York et un nouveau costume : elle part vivre ses aventures dans l’espace pour protéger la Terre des ennemis cosmiques.
Et vous sentez le Thanos revenir ?

🌟 Alors quoi lire pour être un lecteur cosmique ?

Attaquez par Je suis Captain Marvel, une anthologie commentée qui permet d’avoir un aperçu du personnage sur toute sa carrière. Pas mal d’introduction, de remise en contexte et d’infos sur les auteurs pour mettre en avant des extraits et des récits-courts qui ont construit le personnage.
À la différence de beaucoup de ces anthologies qui passent plutôt vite vu le passé chargé des personnages, celle-ci est plutôt complète car cette héroïne n’est pas si ancienne. C’est la meilleure porte d’entrée dans son univers, même si on la croise dans la plupart des cross-overs et des events.

***

Puis Captain Marvel —Et nous serons des étoiles de Kelly Sue DeConnick, Dexter Soy & Emma Ríos qui démêle le passé du personnage et le confronte à l’une des dernières incarnations de Captain Marvel. Point de départ de la nouvelle version de Captain Marvel, dont beaucoup d’éléments seront exploités au cinéma, c’est dans cet album que la scénariste en fait un héros à l’égal des Avengers. Avec l’anthologie citée plus haut, vous avez les deux indispensables pour vous approprier le personnage.

Après vous pouvez enchaîner avec les deux runs de Margaret Stohl La vie de Captain Marvel avec Carlos Pacheco qui creuse un peu plus le personnage et s’épaissit.
Puis Captain Marvel – Dark origins avec Michele Bandini, qui part dans une saga à la recherche d’une pierre de réalité.

***

Ensuite pour découvrir le personnage d’origine vous pouvez lire le tout récent Captain Marvel – intégrale T1, 1967-1969 de Roy Thomas, Arnold Drake & Don Heck qui reprend par ordre chronologique les comics mettant en scène le guerrier Kree et ses mésaventures sur Terre. De l’arrivée de Mar-Vell à sa rencontre avec la première version de Carole Danvers.
Enfin j’aimerais pouvoir vous conseiller La mort de Captain Marvel de Jim Starlin, mais il est toujours épuisé chez l’éditeur (et atteint des sommes assez élevées en occasion…) On espère que l’engouement pour le personnage va provoquer une nouvelle édition de ce titre mythique.
Vous pouvez quand même lire les autres livres de Starlin, sur Thanos qui ont inspirés la trame et le personnage principal des derniers long-métrages du MCU (L’univers cinématographique Marvel)

***

Enfin ne passez pas à côté de Ms Marvel de G. Willow Wilson & Adrian Alphona où une adolescente de 16 ans d’origine pakistanaise, Kamala Khan devient dépositaire des pouvoirs de Ms Marvel puisque Carole est devenue Captain Marvel.

Un récit très bien écrit qui intègre des nouvelles réflexions dans l’univers Marvel à partir de cette héroïne jeune qui n’appartient pas aux standards habituels du genre. Très réussi autour des questions d’identité et de l’apprentissage du personnage, c’est avec beaucoup d’humour qu’elle va rencontrer les grands héros et se faire sa propre place.

Avec ça, vous êtes équipé pour ce film
(et Avengers Endgame le 24 avril)
Vous allez le voir au ciné ?

Déjà vu ?

Découvrir tous nos dossiers : bande dessinée, comics et mangas

Illustration Principale : ©David Lopez / Marvel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.