Now Reading:
Manga : les sorties de l’été 2019 qu’il ne fallait pas rater

Fait rare, ce ne sont pas moins de trois mangas issus du magazine Flowers (7 Seeds, Les Deux Van Gogh, Voyage au bout de l’été…) qui sont parus cet été 2019 : deux one-shots et une fin de série.
Penchons-nous sur ces très jolies sorties qui apportent, chacune à leur manière, une approche bien différente du shōjo manga, genre bien trop souvent cantonné à la romance lycéenne en France.

SOMMAIRE 📰

1. MES CONSEILS
2. LES AUTRES NOUVEAUTÉS QUE VOUS DEVRIEZ REGARDER
3. LES SUITES QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER
4. LES FINS QUI MÉRITENT VOTRE ATTENTION

1. MES CONSEILS

CHIISAKO GARDEN DE YUKI KODAMA, VEGA

Après l’émouvant Kids on the slope, Yuki Kodama est enfin de retour en France. Dans Chiisako garden, elle nous dévoile un monde peuplé de petits individus uniquement visibles par les enfants et quelques adultes. C’est leurs rencontres avec les humains qui concentrent tout l’intérêt de ce recueil. 

Construit autour de 5 histoires courtes, indépendantes, mais qui dans le même temps viennent enrichir notre vision de cet univers merveilleux peuplé de Chiisakos.

Sur un dessin léger, très pur et aéré, chaque récit est chaleureux, construit avec une grande délicatesse et fait ressentir des émotions fortes. Car à ce petit jeu la mangaka est très forte. Elle arrive à nous faire nous attacher à des personnages, à leur histoire et leurs relations en quelques pages. 

Elle développe en parallèle des thématiques importantes, riches et variées : l’amour/l’amitié, la vie/la mort, l’enfance/l’âge adulte… Un très beau recueil d’une sensibilité à fleur de peau qui plaira tout autant aux petits, aux grands, aux filles et aux garçons.

***

KAMAKURA DIARY D’AKIMI YOSHIDA, KANA

Dernière série en date d’Akimi Yoshida (Banana Fish), autrice aux 42 ans de carrière (!), Kamakura Diary relate le quotidien de 4 sœurs réunies dans la ville de Kamakura suite au décès de leur père. Il ne se passe rien en apparence, mais la série est d’une réelle humanité. 

Ce sont des tranches de vie simples, ordinaires et réalistes au sein desquelles les personnages se livrent sans filtre. Leurs liens et interactions sont présentés avec une véritable profondeur de sentiments, une construction psychologique complexe et sont plus vrais que nature. Une série avec un ton posé, sérieux, mais aussi de l’humour. Simple et complexe, douce et dure, comme l’est la vie. 

Au Japon la reconnaissance de ce titre est incroyable. En 11 ans de prépublication, il a reçu le Prix d’excellence au Japan Media Arts Festival en 2007, le Prix Manga Taisho en 2013 et le Prix Shogakukan en 2016. Il a également été adapté en 2014 au cinéma sous le titre Notre petite sœur par le célèbre réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda (palme d’or à Cannes 3 ans plus tard avec son film Une affaire de famille).

***

SOUS LA LUNE DE TAISHO DE HIROMI EBIRA, AKATA

Contrairement à ses consœurs mangakas citées plus haut, Hiromi Ebira ne publie que très peu, et privilégie les histoires et séries courtes.

Mais avec Sous la lune de Taisho, son tout premier manga publié en français, elle prouve qu’elle n’a rien à leur envier. Si son récit semble en apparence plus classique, c’est son approche bien personnelle qui lui donne toute son ampleur. 

Avec son graphisme mesuré d’une grande élégance, c’est une histoire d’amour impossible qu’elle raconte : issue de la noblesse, Tamako Kikusui tombe sous le charme d’un roturier et ils tentent de vivre leur amour en cachette malgré le danger que cela représente.

D’une esthétique impeccable, c’est avec un grand raffinement ainsi qu’une narration pudique et prudente que l’autrice construit leur relation. Un amour circonscrit par des règles de l’ère Taisho (1912 – 1926), entre place de la femme, pressions des classes sociales et passion amoureuse. Une liaison dramatique pleine d’émotion. Un récit tout en retenu au ton résolument adulte.

2. LES AUTRES NOUVEAUTÉS QUE VOUS DEVRIEZ REGARDER

3. LES SUITES QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER

***

4. LES FINS QUI MÉRITENT VOTRE ATTENTION

Illustration principale : CHIISAKO NO NIWA by Yuki KODAMA ©2018 Yuki KODAMA. All rights reserved

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.