Now Reading:
Les sorties d’Août 2018 – BD Jeunesse

La rentrée littéraire, ça n’est pas que pour les grands ! Le secteur jeunesse n’était pas en reste ces dernières semaines du côté de la qualité de ses parutions, qu’elles constituent un commencement ou une suite de séries. Pour les jeunes lectrices et lecteurs autour de vous (ou pour vous-même!), voici une sélection d’ ouvrages enthousiasmants dans lesquels triomphent l’aventure, le rire, et l’imaginaire. À découvrir à condition d’avoir terminé ses devoirs.

Au sommaire :
Kong-Kong, Un singe sur le toit de Yann Autret & Vincent Villeminot, Casterman
Timo, L’aventurier T.1 de Yohan Sacré & Jonathan Garnier, Le Lombard
Dreams Factory T.1, La neige et l’acier de Jérôme Hamon & Suheb Zako, Soleil, collection Métamorphose
Ninn T.3, Les oubliés de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet, Kennes

 

Kong-Kong, Un singe sur le toit de Yann Autret & Vincent Villeminot, Casterman
(👶à partir de 6 ans)

S’il y a bien une BD étonnante en cette rentrée, c’est le premier tome de Kong-Kong. À travers de courtes séquences légères et anecdotiques, il raconte l’emménagement du jeune Abélard dans une tour. À l’angle d’un couloir, il fait la rencontre de la fantaisiste Héloïse, qui passe son temps avec un voisin un poil particulier: un gorille géant niché sur le toit.
Si le contexte n’a pas trop de sens au premier abord, bien que cela fasse bien entendu un clin d’oeil à son homonyme d’une lettre, il est très séduisant de se laisser conquérir par la saveur fantasque de l’enfance infusée dans Kong-Kong – pour finir, comme Abélard, par adhérer pleinement à l’idée de la présence d’un gorille géant sur le toit d’un immeuble.
En toile de fond de cette occupation burlesque se noue aussi et surtout l’histoire d’une amitié entre deux enfants, dont l’un se voit obligé de reconstruire ses repères suite à son déménagement. Il est question de briser sa solitude et d’affronter ses peurs, qui sont celles d’accepter un changement aussi profond que celui de grandir…. ou de se confronter à un gorille féroce !

 

***

 

Timo T.1 L’aventurier, de Yohan Sacré & Jonathan Garnier, Le Lombard
( 👶à partir de 9 ans)

Timo aime les histoires, surtout celles d’aventures. Il les aime à tel point qu’il est parvenu à épuiser tous les livres de toutes les bibliothèques du village, et qu’il n’y a plus une seule histoire qu’il n’ait pas lue.
Alors face à cette pénurie de ressources imaginaires, Timo estime que, nourri par toutes ses lectures, il est devenu un homme apte à découvrir le monde. Contre l’avis de ses parents, qui le voient encore comme l’enfant qu’il est, il part avec son sac-à-dos sur les épaules pour une quête dont il ignore tout encore. Son périple va être jonché d’obstacles et de créatures étranges, jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre de Brouf, un espèce de panda roux géant pas franchement aimable, qui va définitivement faire basculer sa destinée.
Ce premier tome a le sens du rythme et de la péripétie, tout en déployant un univers fantastique particulièrement palpitant, dont l’esthétique flirte avec le kawaii. Timo se révèle être un nouveau héros de fantasy sympathique et généreux, dont la naïveté et l’émerveillement de ce qui l’entoure amènent autant à faire sourire qu’à s’attendrir au fil de sa lecture. Mention spéciale au bestiaire de ce premier tome, aussi réjouissant que des « Animaux fantastiques » !

***

 

Dreams Factory T.1, La neige et l’acier de Jérôme Hamon & Suheb Zako, Soleil, collection Métamorphose
(👶à partir de 12 ans)

Pour nourrir sa famille, Indira doit travailler dans les mines de charbon, et subir l’injustice des règles qui les régissent sans broncher. Un jour qu’elle est clouée au lit par la maladie, son petit frère Elliot décide de la remplacer. Suite à son départ, il demeure introuvable.
Indira va dès lors tout entreprendre pour parvenir à le retrouver, quitte à prendre tous les risques.

Dreams Factory construit un univers steampunk dystopique froid et inquiétant. Il allie une ambiance historique fictive digne des malheurs d’Oliver Twist aux mystères d’événements surnaturels qui touchent les enfants. Le dessin Suheb Zako, qui rappelle celui de l’animation, offre une palette quasi exhaustive des bleus, comme pour adoucir la noirceur de ce début d’intrigue qui pique la curiosité !

***

Ninn T.3, Les oubliés de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet, Kennes
(👶à partir de 9 ans)

Ninn est une enfant du métro parisien : elle y a été découverte, encore bébé, par deux ouvriers. Mais si elle connaît depuis toujours ses moindres embranchements, ce qui a été nouveau pour elle, c’était d’en découvrir toutes les énigmes. La question de ses origines en était un premier, mais elle l’est d’autre plus depuis qu’elle a fait la découverte d’un monde parallèle, les Grands lointains.
Dans le troisième tome de cette série, Ninn tombe sur le journal de bord d’une aviatrice datant de 1924. En se plongeant dans ces écrits, elle va, littéralement se plonger dans le passé, et tâcher de reconstruire peu à peu les pièces du puzzle de ses origines.

Ce troisième tome confirme l’originalité notable de la série, intelligente et surprenante. Elle mêle le décor de Paris et de ses sous-terrains à un univers magique peuplé de créatures extraordinaires, des personnages familiers à d’autres bien plus intimidants, le tout sur une intrigue historique réussie.

 

Et vous, quels sont vos coup de cœurs côté BD jeunesse ?
Quelles genre de BD lisez-vous en famille ?

 

 

 

Les archives de juillet-aoûtjuinmai,  d’avril,  mars,  févrierjanvierles sorties spéciales Angoulême en 2018, mais aussi décembrenovembred’octobre 2017, sont disponibles si vous voulez allez plus loin.

 

Illustration principale :  ©Yann Autret/Vincent Villeminot/Casterman

5 comments

  • Bonjour. Merci pour ce super article car difficile de s’y retrouver pur l’achat de BD pour no enfants selon l’âge. Merci

    • Thomas Mourier

      Merci beaucoup Killertracks73, on est très heureux de travailler avec Lucie pour enfin aborder ce domaine.
      Nous allons continuer à enrichir cette rubrique !

  • MATHIAN

    Bonjour. Merci pour les articles de chaque mois. Est-il possible d’améliorer la chronique en ajoutant un clic sur l’album permettant d’accéder à quelques pages de la BD pour se faire une idée plus précise.

    • Thomas Mourier

      Bonjour Mathian,
      Merci pour cette suggestion, nous sommes en train de travailler dessus mais nous sommes un peu bloqués par la technique car les environnements de l’Appstore et du Playstore nous empêchent pour le moment de faire des liens profonds vers l’application (et les fiches, le feuilletage…) mais nous allons avancer sur la version web de Bubble qui nous permettra de lier les fiches albums aux chroniques.
      Encore un peu de patience 🙂

  • […] archives de septembre (jeunesse), juillet-août, juin, mai,  d’avril,  mars,  février, janvier, les sorties spéciales […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.