Now Reading:
Lady Snowblood de Kazuo Koike et Kazuo Kamimura

« Pauvre enfant qui va devoir porter toute sa vie le poids de ma vengeance »

Réédition d’un classique du manga chanbara et de la vengeance incarnée aujourd’hui. Vous aviez déjà pu faire connaissance avec Kazuo Kamimura autour de son Club des divorcées ici, mais cette fois, associé au talentueux scénariste Kazuo Koike, il livre sa saga la plus passionnante et violente : Lady Snowblood. Vous la connaissez surement de réputation, c’est elle qui a inspiré le personnage de Beatrix Kiddo du Kill Bill de Tarantino.

Kazuo Koike est le scénariste de Lone wolf and cub, l’une des meilleures histoires de rônin et de samouraï, de Crying freeman et la liste est longue. Avec Kamimura ils créent cette héroïne incroyable obsédée par une vengeance en héritage qui va la consumer et en faire une machine à tuer. Prête à tout pour venger sa mère, mais avec un sens moral qui donne de la noblesse à cette redoutable tueuse, Yuki va faire découvrir au lecteur un Japon qui entre dans la modernité et qui abandonne petit à petit sa féodalité. Lady Snowblood en devient l’un des agents.

Au dessin, Kamimura excelle dans la représentation des corps, de la beauté féminine et des motifs floraux. Son trait virtuose se prête à tout et il parvient à injecter une esthétique moderne et élégante autour de ses scènes de meurtres et de violence ; il instaure une chorégraphie délicate et un découpage qui alterne le sang et la nature qui font passer ses moments terribles pour de doux ballets. Tout en lignes et traits de pinceaux pour suggérer plutôt que montrer.

L’érotisme et l’esthétique sublime de la série n’éclipsent pas l’écriture et les partis pris très forts de la série, dont la partie centrale autour de la recherche des deux meurtriers et la rencontre avec l’écrivain sont une merveille d’écriture feuilletonesque. Ce serait cruel de s’en abstenir.

 

 

Lady Snowblood de Kazuo Koike et Kazuo Kamimura, Kana, 2007
+1 album à ajouter à votre BDthèque (série terminée -intégrale )

Retrouvez nous toutes les semaines ici ou chaque jour sur le Twitter de Bubble où on vous parle d’albums qui nous ont particulièrement touchés. N’hésitez pas à nous poser des questions. À bientôt ! Thomas

Images extraites de l’album © Kazuo Koike/Kazuo Kamimura/Kana

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.