Now Reading:
Le couteau dans l’arbre, la dernière entaille de Jérôme K. Jérôme Bloche

Dernier album du détective le plus sympathique du monde dont on vous parlait déjà ici dans nos dossiers BD où la force de cette série réside dans les détails & sa vision de l’intime sous le verni policier. Étourdi et naïf, Jérôme n’a pas non plus le physique pour faire un bon détective. Pourtant, il s’avère redoutable quand une situation lui tient à cœur et compense l’agressivité par l’empathie, le panache par le bon sens. “Détective de proximité” selon les mots de l’auteur, celui qui doit son nom à un écrivain anglais qui s’amuse de ses contemporains et en dénonce les travers avec humour et dit avec finesse beaucoup de choses sur notre époque. 

Dans ces aventures, l’auteur laisse toujours une grande place à l’histoire personnelle du héros en plus des enquêtes et cette fois, les flash-back sur l’enfance de Jérôme révèlent pas mal de secrets. Il renoue avec ses premières aventures, où la maison familiale avait déjà son importance.

Ses personnages sont toujours attachants et dégagent quelque chose d’indescriptible qui ne passe que par son dessin. Ce dernier continue d’évoluer au fil des albums avec toujours plus de lisibilité sans s’éloigner trop des débuts. Avec un rythme et une mise en scène toujours impeccable, il s’amuse avec les lieux et cette ambiance pluvieuse qui brouille les pistes.

Envoûtante par son dessin proche de la ligne claire avec un brin de réalisme. Une simplicité apparente et poétique, qui permet au dessinateur de cartographier à la plume et au pinceau la France et surtout la ville de Paris avec un charme certain.

Vous pouvez le lire indépendamment même si lire la série dans l’ordre procure un vrai plaisir supplémentaire.

Illustration principale & images extraites de l’album
©Dodier/Cerise
/Dupuis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.