Now Reading:
Femme sauvage de Tom Tirabosco, Futuropolis

Étrange fable qui résonne avec l’actualité, Femme sauvage se penche sur plusieurs phénomènes très présents dans les médias, le rapport de l’individu à l’état & les privations de liberté, la possible fin du monde & le survivalisme ou encore la modernité & le désir de se reconnecter à la nature. À travers la rébellion de cette jeune femme qui décide de rallier les montagnes du Yukon au Canada car la guerre civile fait rage aux USA. Un chemin difficile qu’elle fera accompagnée de son exemplaire de Walden d’Henry David Thoreau, le grand penseur de la nature et de la désobéissance civile du 20e siècle.

Un récit d’anticipation qui démarre comme une fuite, et qui va amener l’héroïne à se découvrir, à repenser son rapport au monde au beau milieu des bois. Elle se débrouille pour survivre, y prend ses habitudes (on pense aux romans contemporains Into the wild de Jon Krakauer ou au Grand Jeu de Céline Minard) mais la forêt n’est pas un lieu sûr et très vite elle s’enfonce plus loin pour échapper à ses semblables. Le danger humain, les drones, les ours, les cauchemars, la solitude seront son quotidien jusqu’à sa rencontre avec une silhouette qui semble habiter la forêt depuis bien longtemps. On n’en dira pas plus pour que vous puissiez faire votre propre rencontre…

Le dessin aux crayons gras et fusains offre une ambiance particulière au récit. Cette absence de cerne permet au dessinateur de créer des effets de superposition ou des planches oniriques uniquement en variant son trait. Le noir & blanc et ce choix d’un trait épais laissent de la place à l’imagination et tout l’album, entrecoupé de visions, est une invitation à la rêverie. Le livre est dense mais peu bavard, la nature et ses habitants occupent une grande place et certains passages se font contemplatifs et les planches invitent à une balade par ses choix de cadrages.

On peut rapprocher ce nouveau livre d’un précédent réalisé avec le scénariste Pierre Wazem, la fin du monde, qui s’intéressait également au destin d’une jeune femme en lutte pour sa survie. Dans un monde qu’elle découvre au fur et à mesure et qui cache bien plus de choses que l’on croit. Un fantastique intimiste dans les deux cas, avec pour Femme sauvage une réflexion sur le présent de la part de cet auteur engagé et une  lueur d’espoir dans cet univers dystopique.

RETOUR AU SOMMAIRE
Ce qu’il ne fallait pas manquer en Mai 2019

Illustration principale & images extraites de l’album
© Tom Tirabosco, Futuropolis

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.