Now Reading:
Chaland – Oeuvres de Yves Chaland & Luc Cornillon, Humanoïdes associés

Enfin ! Enfin une édition intégrale des œuvres de Chaland. Longtemps indisponibles ou incomplètes, les créations du prolifique Yves Chaland étaient difficilement trouvables et son éditeur répare cette injustice avec deux intégrales, une première dédiée à son héros fétiche Freddy Lombard (déjà disponible lire le coup de cœur) et cette seconde qui regroupe toutes ses autres créations (partie 1 / 2 : qui comprend Captivant, Bob Mémory, Bob Fish, John Bravo, Le Jeune Albert, Atomax, Kidnapping en Télétrans, Adolphus Claar, Les Cybers ne sont pas des hommes).
Il est l’un des grands dessinateurs des années 80, continuateur du style « ligne claire » (avec Ted Benoit, Floc’h et Serge Clerc entre autres). Malheureusement disparu dans un accident de voiture au début des années 1990, il reste pour beaucoup l’un des grands dessinateurs de notre époque. 

Un Spirou alternatif ? 

Il était l’un des repreneurs les plus en vue pour la série Spirou, avant de se faire écarter pour des raisons internes. Et on peut lire les premiers strips parus dans le Journal de Spirou, compilés dans l’album de cette œuvre inachevée : Cœurs d’acier. Qu’à cela ne tienne, il va créer sa propre série d’aventure, en reprenant le meilleur de Tintin ou Spirou tout en portant sa propre voix : Freddy Lombard.

Mais sa carrière démarre avec une série de pastiches géniaux réunis en album dans Captivant avec Luc Cornillon, où ils s’attaquent aux publications de l’après-guerre un brin racistes et condescendantes au milieu de l’Aventure et du fantastique. Puis Bob Fish, la parodie du héros intrépide qui est veule, malhonnête et sans cœur. Adolphus Claar, courts récits de science-fiction complètement loufoques qui ouvrent la voie à sa future série.

Humour noir & références de jeunesse : la recette Chaland

L’humour noir et l’ironie sont des éléments indissociables de son travail où les clins d’œil et la connivence avec le lecteur sont présents à chaque niveau de lecture. À l’image des strips impertinents du Jeune Albert, sorte de remake de Quick et Flupke cynique et corrosif. Il cultivera dans tous ses albums ce petit grain mordant et caustique.

Une œuvre dense pour seulement dix années de publication avec les cinq volets de sa saga, et les albums repris dans cette intégrale. Des incontournables enfin réunis à lire et relire que l’on soit des grands fans de Spirou, Quick et Flupke ou pas du tout…

RETOUR AU SOMMAIRE
Ce qu’il ne fallait pas manquer en juin 2019

Illustration principale & images extraites de l’album

© Yves Chaland/Luc Cornillon/Humanoïdes associés

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.