Now Reading:
Imbattable de Pascal Jousselin

Parfois, il y a des albums qui vous marquent dès les premières pages, c’est le cas d’Imbattable de Pascal Jousselin. Un super-héros qui partage son temps entre sauver le monde et faire son marché, entre protéger la veuve et l’orphelin et jouer à la pétanque avec ses copains. Si ce héros ne retire jamais son costume, il ne dit pas non quand il faut enfiler ses chaussons ou rester à la maison. Un héros comme vous et moi… Le dessinateur s’amuse de ce mélange super-héroïque et d’humour « à la Spirou » des années 50–60.

J’aimais déjà Les aventures de Michel Swing dessinées en collaboration avec Brunö où le concept emmenait l’album dans des directions intéressantes en gardant une intrigue. Mais avec cette nouvelle série Pascal Jousselin va plus loin.

N’en déplaise à Superman et aux journalistes de Métropolis, il est le PREMIER super-héros de bande dessinée. En réalité, il est le premier qui utilise les codes de la bande dessinée à son propre compte et tout son pouvoir réside dans cette capacité à utiliser les cases, les bulles et tout ce qui est propre à ce médium. Un pouvoir qui ne peut pas marcher en dehors d’une bande dessinée…

Mais il s’expliquera mieux que moi :

Le concept est génial et beaucoup de dessinateurs s’étaient amusés à jouer avec le temps d’un gag ou d’une planche. Certains comme Fred ou Marc-Antoine Mathieu sont allés un peu plus loin dans leurs albums, mais Imbattable seul, en fait le sujet et le sel de ses histoires.

« Mais que… Comment ?!
– Lorsque tu es entré ici, j’avais déjà terrassé tes robots… Car le temps est l’espace et l’espace est le temps.
– Qu’est-ce que tu racontes, maudit ?!
– Tu vieillis, Imbattable, Ha ha ha !
– Nan mais tu as perdu. Mon moi du passé t’a déjà cassé la figure. »

Avec son trait « classique » proche de la ligne Marcinelle et de l’âge d’or du Journal de Spirou, le dessinateur à également opté pour un gaufrier simple (la planche à 6 cases régulières, avec quelques variations à l’intérieur de cette grille, qui est devenue le standard de la BD franco-belge) afin de donner plus de force aux gags et à cette utilisation atypique, par le personnage, de l’espace.

Son style dynamique et inventif sous un aspect classique n’était pas passé inaperçu dans les excellents strips Le Dessous des coulisses de la revue numérique Mauvais Esprit (site qui n’existe plus aujourd’hui, dommage qu’il n’y ait pas de recueil de ces planches très réussies.) Ou encore dans la BD dont vous êtes le héros Fantasio à disparu dans le Journal de Spirou N°3997 de septembre 2014 et Spirou et l’affaire du pingouin en ce moment Journal de Spirou N°4127 de mai 2017.

Alors que la suite est en cours de prépublication, la publication de ce premier tome d’ Imbattable est un vrai plaisir de lecture et relecture. Les gags sont réussis –en plus de cette contrainte amusante– et les bases sont posées pour que les aventures et les personnages de cet univers s’étoffent. Vous pouvez lire de nouvelles histoires dans les pages de Spirou en ce moment… ou attendre le deuxième volume pour le début d’année prochaine. Alors soyez des lecteurs iconiques, lisez Imbattable.

 

« C’est juste l’incroyable magie de la bande dessinée m’dame »

Imbattable de Pascal Jousselin, éditions Dupuis, 2017
+ 1 album à ajouter à votre BDthèque (série en cours)

N’hésitez pas à partager vos coups de coeur sur le groupe ou à me poser des questions sur Twitter si vous voulez en savoir plus.
À très bientôt !
Thomas

Images extraites de l’album © Pascal Jousselin/Dupuis

Un strip issu du “Dessous des coulisses” de la revue numérique “Mauvais Esprit”

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.