Now Reading:
Les super-héros dans la peau (Inside Bubble ép.2)

Doté de pouvoirs extraordinaires ou de capacités hors normes, je m’en vais combattre la menace pour sauver les miens du danger qui plane sur eux… Je suis ? Je suis ? Un super héros ! Peu importe d’où l’on vient le lieu ou l’époque à laquelle on vit, il y a des mythes incontournables incarnés par de grands super héros. En guise de bonnes résolutions, la Bubble team laisse parler son imagination et se réinvente en super-héros. On vous attend dans les commentaires pour connaitre les vôtres.

© Adi Granov/Marvel

Benoît Stark

Qui se ressemble s’assemble, l’adage est bien connu et se confirme avec Benoit. Notre CTO se met dans la peau du plus geek des super héros : Iron Man ! « C’est sans hésitations que j’enfilerai l’armure de Tony Stark. Son équipement futuriste et toutes les fonctions qu’il possède sont tout simplement fantastiques. » Il faut dire que Benoit n’a pas tort. La force d’Iron-Man réside essentiellement dans son armure. Contrairement à d’autres super héros de l’univers Marvel, Tony Stark est un être humain lambda.

Suite à une attaque de son grand ennemi, Le Mandarin, il est gravement blessé. Il construit lui-même son armure emblématique alimentée par un réacteur placé dans son torse, qui permet à son cœur de continuer à battre suite à cet événement. « Bien qu’il ait une personnalité assez ambivalente,  un orgueil démesuré, et qu’il se laisse parfois embarquer dans les déboires de la célébrité, j’apprécie énormément la personnalité d’Iron Man. Un héros ultra déterminé à la volonté de fer ! Je me reconnais un peu en lui dans sa quête constante du progrès technique. J’aime l’investissement dont il fait preuve dans la recherche et le développement technologique pour le bien de l’humanité. »

Benoit décide de la jouer geek jusqu’au bout pour son super pouvoir ! « Si je devais avoir une capacité spéciale, j’agirais pour le progrès technique et  pour me faciliter la vie. Ma faculté serait de pouvoir recharger mon téléphone juste en le tenant dans ma main. Cela peut sembler tout simple mais il faut avouer que cela rendrait la vie tellement plus pratique. Aujourd’hui on fait tout avec nos téléphones, donc si peux en améliorer l’utilisation avec mon super pouvoir, pourquoi pas ! »
Une pensée pour le « sinistre » Electro.

***

© Yusuke Murata/Kurokawa

Alexandra, 7e de la Classe B

L’humour  est au rendez-vous au sein de la Team Bubble, Alexandra prend les choses au second degré au moment de se mettre dans la peau d’un super héros. «Je me vois bien dans la peau de Saitama, personnage prncipal de One Punch Man tout simplement parce que j’adore sa coupe de cheveux ! Je plaisante bien sûr, j’ai du mal à m’imaginer sans cheveux, mais son crâne lisse et brillant me fait tellement rire. C’est vraiment sa marque de fabrique et le symbole du manga.» Effectivement, l’apparence physique du héros Saitama est à l’image du manga : décalé, mais pleine de sens.

Sans profession et sans réelles perspectives d’avenir au départ du manga, Saitama décide alors de sortir du gouffre et de prendre son existence en main avec comme leitmotiv : devenir un super-héros. Ultra déterminé, il s’engage dans un entrainement acharné durant trois ans au terme desquels il perd tous ses cheveux. Cependant, il devient si puissant qu’il est capable de vaincre ses adversaires en un seul coup de poing, d’où son surnom One-Punch Man. « D’une part son look reflète l’humour et l’originalité incroyable du manga, d’autre part son apparence montre le fruit de ses efforts et toutes les épreuves par lesquelles il est passé. Ce héros incarne la profondeur d’un manga très bien écrit à mon goût. »

Toutefois, si Alexandra devait avoir un super pouvoir, elle ne se rendrait pas la vie aussi facile que One Punch Man devant ses ennemis. « Si je devais posséder un don surnaturel, ce serait tout simplement le fait d’avoir de la chance, bénéficier d’un coup de pouce du destin dans tout ce que j’entreprends peu importe le domaine. Je voudrais avoir ce pouvoir sans rendre ma vie trop facile pour autant, car il y a toujours besoin de défis pour avancer, si non ce n’est pas drôle et on ne vit rien d’excitant. »
On passe le bonjour à la mutante Domino !

***

© Paul Norris / DC Comics

Clément se baigne dans l’Atlantis…

Clément est à la page quand il s’agit de se mettre dans la peau d’un super héros. Notre développeur surfe sur la vague de celui qui fait un véritable carton au cinéma en ce moment : Aquaman ! « J’aborde ce défi dans la peau d’un super héros avec humour, donc je choisis Aquaman pour la simple et bonne raison qu’il sait nager. Je n’ai jamais été très doué pour la natation, donc pour moi c’est une bonne raison d’aimer celui qu’on appelle Swimmer et que l’on considère comme le roi des mers et des océans. » Clément fait preuve d’humour pour aborder la vie d’un héros qui n’a pourtant pas eu un parcours facile.

Abandonné dès l’enfance, orphelin adopté qui perd par la suite son père de cœur, Aquaman a dû surmonter bien des épreuves avant de devenir le roi de cet univers si atypique qu’est Atlantis. « D’une part j’aime beaucoup le parcours humain très émouvant du héros, et d’autre part j’apprécie l’univers dans lequel il évolue, particulièrement le Royaume d’Atlantis. La mer, les océans ont toujours été source de fascination pour l’être humain. Il y a toujours eu des mythes autour de l’univers marin. Un monde rempli de mystères, et qui n’en finit pas d’avoir des secrets. Je trouve que le monde marin d’Atlantis incarne bien tout ce mythe. »

Clément est inspiré et il fait preuve d’imagination au moment d’évoquer son nouveau super pouvoir : « Si je devais avoir une capacité surnaturelle, ma puissance serait dans ma volonté. J’aurais le pouvoir de multiplier ma capacité à avoir de la motivation pour accomplir des actions, même les choses les plus désagréables. » Clément garde toujours son sens de l’humour : « Par exemple, se lever le matin peut parfois s’avérer difficile, avec mon pouvoir, j’aurais la possibilité de créer la motivation et la volonté nécessaire pour le faire. »
On va se cotiser pour lui offrir un réveil Kilgrave….

***

© Barbara Canepa / Glénat

Carole, apprenti sorcière

Carole décide de rester dans le domaine aquatique et se voit bien dans la peau d’Irma, une des cinq sorcières de la bande des W.I.T.C.H crée par Elisabetta Gnone : « Contrairement à Clément, je suis une bonne nageuse !  L’eau c’est mon élément, tout comme Irma ! » En effet, la jeune sorcière possède de nombreux pouvoirs mais le plus impressionnant reste tout de même sa maîtrise du monde aquatique qu’elle connait comme sa poche. Elle a le pouvoir de crée de l’eau à sa guise, la contrôler et lui attribuer des formes spécifiques par le pouvoir de la pensée.

Des capacités surnaturelles qu’elle utilise à bon escient mais également lorsqu’elle est contrariée, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle possède un caractère bien trempé. « J’aime beaucoup le personnage d’Irma pour son fort caractère. Néanmoins c’est une fille très attachante et avec un grand sens de l’humour. Parmi les 5, c’est un peu la rigolote de la bande, elle me fait penser à moi avec mes copines. Je n’ai pas de mal à m’identifier à sa personnalité, et elle est également  très jolie, c’est une raison de plus pour rentrer dans sa peau ! »

L’univers féerique de W.I.T.C.H influence également Carole dans son choix de super pouvoir : « Impossible d’oublier comment ces 5 sorcières ont marqué mon enfance. J’ai toujours aimé le monde de la magie, par ailleurs  quand j’étais plus jeune, j’étais une grande fan de Charmed. Si je devais choisir un super pouvoir il viendrait d’ailleurs de cette série. J’aurais des facultés d’orbing-télékinésie, c’est-à-dire la possibilité de me téléporter où je le souhaite, ainsi que la capacité de télé transporter des objets ! »
Que la force Phénix soit avec elle.

***

© Akira Toriyama / Glénat

Saiyan David

David opte pour une « super star » en se mettant dans la peau de Son Goku. « Fort, courageux et dévoué quand il s’agit de sauver le monde et protéger la planète, il est un peu écolo parfois, et c’est surtout l’un des supers héros les plus humains malgré le fait  qu’il ne le soit pas à la base. » Son Goku  c’est avant tout un très grand cœur, un bon vivant et un grand farceur. Un super héros qui défend de belles valeurs telles que le courage, le dépassement de soi ou encore la famille. « Ce que j’aime particulièrement chez Son Goku c’est son humilité et son altruisme. » 

Effectivement, il n’a pas peur de faire appel aux terriens quand il en a besoin : « Habitant de la Terre, je vous en supplie envoyez moi votre énergie ! » Il n’hésite pas à laisser les autres briller quand il le faut, comme ce fut le cas avec  Son Gohan dans l’arc contre Cell. « Il faut aussi ajouter qu’il a la classe, il est toujours jeune, et en plus de ça quand il meurt, il ressuscite toujours d’une manière ou d’une autre. »

Si David devait avoir un super pouvoir, il s’inspirait également de Son Goku. « En tant que super héros mon pouvoir serait de maîtriser l’espace. C’est tellement précieux.  Comme Son Goku je pourrais me téléporter, j’en ai toujours rêvé, mais mieux encore, j’aurais la capacité de créer de l’espace. Avec ce pouvoir, je pourrais me retrouver immédiatement là où on a besoin de moi et là où je souhaite m’évader. Je pourrais également faire du social en créant des espaces pour ceux qui sont dans le besoin. »
Prochain stage chez Tortue Géniale !

***

© Steve McNiven/Marvel

Spider Thomas !

Les héros populaires ont la côte dans l’équipe ! Thomas enfile la tenue de Spider-Man. Touché par la vision du monde de l’homme araignée, notre éditorialiste apprécie particulièrement la manière dont le héros appréhende ses supers pouvoirs. « Il est le premier et l’un des seuls qui s’interrogent vraiment sur les implications de ce don. Il prend réellement en compte le sort de ses proches et de son entourage lorsqu’il pense aux  dommages collatéraux ou aux éventuels avantages qu’ils pourraient en tirer. Ses histoires avec Mary-jane ou Gwen Stacy sont assez uniques dans les comics également (lisez Spider-Man bleu de Jeph Loeb & Tim Sale). »

Au fil du temps, le personnage de Spiderman évolue énormément. Cette plasticité séduit totalement  Thomas : « J’aime aussi l’ouverture du personnage, où Miles Morales est devenu Spider-Man après la mort de Peter dans les Ultimates. Cela fonctionne et enrichit l’univers. Il y a aussi toute sa gestuelle inventée par Steve Ditko. Spiderman est  un personnage qui est  toujours en mouvement. Ditko  a mis l’action sans le combat au centre des planches. » 

Néanmoins, si Thomas devait avoir un super pouvoir, il ne prendrait pas celui de Spiderman. Il irait piocher chez un des personnages de la famille rivale DC Comics. « Si je devais avoir une capacité surnaturelle, ce serait celle de The Flash, être capable de remonter dans le temps comme lui, parce que c’est vraiment ce qui me manque le plus dans ma vie, du temps. »
On lui souhaite bonne chance dans le multivers.

***

© Adi Granov / Marvel

Nicolas Strange

Les superhéros de chez Marvel sont à l’honneur pour cet épisode 2 de l’Inside Bubble. Nicolas relève le défi et enfile le costume du Docteur Strange.  « J’ai immédiatement pensé à me mettre dans la peau de Stephen Strange car ses pouvoirs sont tout simplement fascinants : la télépathie, la téléportation, la projection astrale, l’hypnose… C’est un héros dont j’apprécie particulièrement l’univers car il fait rêver. Il est à la frontière entre le monde réel et une sorte d’au-delà. » En effet le Doctor Strange est le « Sorcier Suprême ».

Talentueux chirurgien à l’origine, sa vie change quand il perd l’usage de ses mains à la suite d’un accident de voiture. Afin de pouvoir opérer à nouveau, il part à la recherche de l’Ancien, un maître des sciences occultes. Celui-ci ne va pas le guérir mais lui enseigner tous les mystères de la sorcellerie. « J’aimerais être ce super héros car il vit des choses extraordinaires dans l’apprentissage de ses pouvoirs. Son parcours est marquant car il ne naît pas super héros mais il le devient en apprenant auprès de l’Ancien. Du fait qu’il maîtrise les sciences occultes, c’est un héros complètement à part, et c’est exactement ce qui le rend authentique. »

Un part de mystère complètement mise de côté au moment de penser à un super pouvoir. Nicolas oublie le mysticisme pour mettre en valeur son sens de l’humour. « C’est drôle, mais si je devais avoir un super pouvoir, ma faculté spéciale ne serait pas du tout mystique. J’aurais juste  le pouvoir de faire des bombes capables de vider une piscine de toute son eau pour ensuite asperger tout le monde. L’idée c’est un peu de faire des bombes à eau géantes à ma guise. C’est un super pouvoir pour montrer qu’il est important de s’amuser et de garder son esprit enfantin ! »
Rendez-vous à Riverdale 😉

***

On vous retrouve très vite pour vous en faire découvrir plus sur nos lectures.
Rendez-vous au prochain épisode d’Inside Bubble 

En attendant, retrouvez nos incontournables & les dernières sorties .

Illustration principale : ©Bryan Lee

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.