Now Reading:
Bubble Infinity et Starter : changement du seuil de 100 à 300 albums

Un peu plus de 10 jours après le lancement de Bubble Infinity, nous avons reçu des centaines de réactions, certaines très positives avec beaucoup de messages de soutiens et d’autres plus critiques, que nous comprenons vu l’amplitude du changement effectué. 

 

🤝 On vous a entendu et on change : le plafond de Bubble Starter passe de 100 à 300 albums.

Plus que jamais vos retours sont importants. Nous avons compris que le seuil de 100 albums était trop bas, c’est pourquoi nous augmentons ce seuil à 300 albums. 

Pour rappel 50 % des utilisateurs ont moins de 100 albums. En relevant ce seuil à 300 albums, cela fait que 75 % de nos utilisateurs (ceux ayant moins de 300 albums) pourront continuer à utiliser Bubble avec la version Bubble Starter. La moyenne de nombre d’albums par utilisateur est de 199 albums.

Cette évolution est nécessaire pour que Bubble puisse grandir et perdurer.
Nous préférons que Bubble soit encore là dans 2 ans plutôt que de fermer l’application dans 6 mois faute de rentrées d’argent. Tout le monde ne peut plus utiliser Bubble gratuitement et c’est un choix pleinement assumé, car la vente de publicité ne marche pas assez bien pour faire du « tout gratuit ».

Plan Compare@3x

⚖️ Notre philosophie : vous laisser le choix parmi 3 voies possibles.

Cette évolution est contraignante pour certains, mais nous faisons tout notre possible pour qu’elle le soit le moins possible pour les petits et grands acheteurs de BD, d’où le lien avec les librairies physiques qui est très important à nos yeux.
Nous allons augmenter significativement notre réseau de libraires partenaires (nous sommes passés de 20 à 38 librairies partenaires en 2 mois) pour vous offrir le plus de choix possibles, en complément de nos ventes d’albums en e-commerce.

Pour rappel, chaque commande en ligne ou réservation en librairie vous donne droit à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (et cumulables). C’est un système vertueux pour vous, pour nous, mais aussi pour tous les acteurs de la chaîne du livre qui travaillent avec nous sans que cela vous coûte plus cher. 

Pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ces deux précédentes possibilités, une troisième voie existe avec les achats intégrés à l’application pour 1 mois, 1 an ou 2 ans. L’offre sur 2 ans à 47,99 € revient à moins de 2 € par mois par exemple. Le paiement se fait en 1 fois, sans abonnement, et il n’y a pas de renouvellement automatique à la fin.

 

Nous sommes déterminés à faire quelque chose de différent, qu’aucun autre service de gestion de BD ne propose, en lien avec les albums que vous achetez et avec les commerces physiques. Le projet n’est pas qu’un simple utilitaire basique de gestion, mais une app (bientôt un site web) qui permet de toujours mieux organiser, découvrir et acheter, avec de la technologie, des articles éditoriaux, une animation de communauté et des liens avec les acteurs de la chaîne du livre.

🚀 Notre plan d’action pour améliorer notre offre : 

  • Réservation chez son libraire : agrandir le plus rapidement possible le réseau des partenaires libraires. Les librairies spécialisées BD comme les librairies généralistes sont concernées. Déjà 38 et un objectif de 100 librairies en fin d’année (en France, Belgique et Suisse.)
  • Commander en ligne : continuer à améliorer l’expérience et l’accès à l’offre.
    Pour rappel aujourd’hui : pour la France et la Belgique, les frais de port sont de 0,10 € en Point Relais. Les colis sont emballés avec le plus grand soin avec papier grosse bulle et carton double rainure. En outre notre partenaire BDfugue.com, est une société française et librairie indépendante qui sélectionne les ouvrages avec le plus grand soin.

 

🦉 Pour les 1329 contributeurs Ulule

En juillet dernier vous avez tous reçu au moins 1 an de Premium gratuit, si ce n’est pas le cas veuillez nous contacter pour qu’on vous transmette votre code à nouveau.

 

🚫 Les fausses idées entendues après notre annonce

  • « Vous faites payer du jour au lendemain ! » >> Depuis le 15 octobre, tous les anciens utilisateurs ont une période gratuite de deux mois d’essai qu’ils peuvent activer quand ils le souhaitent. Deux mois pour tester et nous faire vos retours (ces deux mois sont cumulables avec vos offres en cours).
  • « Mon libraire, un vulgaire Point Relais colis? » >> Cela n’est pas du tout notre philosophie : en choisissant un libraire sur Bubble, vous le faites travailler. La réservation en librairie concerne ses albums en stock, vous les retirez et les payez chez lui. Le lien et le contact humain avec votre libraire sont totalement préservés avec ce système. Et pour ceux qui commandaient uniquement chez les géants du net, c’est une occasion de rencontrer son libraire de quartier.
  • « Réduisez votre équipe et c’est bon! » >> Bubble est une application qui ne peut pas rester « statique », elle doit être entretenue et enrichie, sinon c’est la fin assurée. Nous pensons que les utilisateurs aiment Bubble aussi parce que nous améliorons régulièrement les choses. Et nous avons encore beaucoup de choses à faire : fonctionnalités sociales, site web, recommandations, suivi auteur et bien d’autres choses.

 

🗂 Pour ceux qui veulent exporter leur collection

La fonctionnalité d’export sera ajoutée prochainement à l’application. Pour le moment, sur simple demande par email ou dans le chat, on vous envoie un export de votre collection. On sera très triste de vous voir partir, mais gardez un œil sur nos actus, on va continuer d’innover et on sera heureux de vous voir revenir.

 

💡 Appel aux idées

Vous avez des idées pour fluidifier notre offre ? Comment la rendre encore plus inclusive tout en rapportant de la valeur aux libraires et à Bubble ? Comment nous aider à accélérer l’expansion de notre réseau de librairies partenaires ? Dites-nous tout sur le chat ou sur hello@appbubble.co 

 

Plus que jamais nous sommes à l’écoute et ouverts à lire vos impressions et vos retours.
Merci pour votre confiance.

 

Illustration principale : Mes voisins les Yamada d’ Hisaichi Ishii adapté par Isao Takahata pour les studios Ghibli
©Ghibli/Hisaichi Ishii

43 comments

  • […] La seule action qu’il ne sera plus possible d’effectuer, c’est d’ajouter des nouveaux albums si vous avez dépassé une collection de 300 albums (EDIT du 25/10/18 : on vous a écouté et la limite passe de 100 à 300 albums, lire l’article ici) […]

  • Vezy Olivia

    C’est vraiment agréable de voir que vous êtes très réactifs aux messages, suggestions (et coups de gueule parfois aussi) et que vous en tenez compte ! Je fais partie de ceux qui ont bien plus que 199 albums, et je trouve l’application vraiment bonne. Entre ma participation sur ulule et mes réservations chez ma libraire j’ai la version infinity pour un moment mais le jour où il faudra passer à la caisse je le ferai sans hésiter !

    • Thomas Mourier

      Merci Olivia !
      On essaye depuis le début de l’aventure de tenir compte de toutes les suggestions et de répondre à tous (même si on a pris un peu de retard sur le blog).
      Encore merci pour le soutien

  • Fabre

    bonjour
    c’est formidable … (ironique) j’habite un village a 50 km de bordeaux le premier fournisseur de BD du coin est Leclerc Ares (qui applique les 5% de réduc de la loi Lang . et les bd’s qui me manque pour ma collection je les achètent en ligne Ebay , Rakuten je fais comment?
    et a quoi me sert de prendre un abonnement chez vous de plus pour les BD neuves ou je pourrais avoir un mois d’abonnement à Bubble je fais quoi? pas de librairie à coté de chez moi .
    300 BD’s j’en ai plus de 1100 je fais quoi? j’en vend 800 et je n’achète plus rien??
    merci de votre réponse
    François

    • Thomas Mourier

      Bonjour François,
      Nous travaillons sur l’ajouts de nouvelles librairies partenaires mais ce n’est qu’un moyen de passer Bubble Infinity, vous pouvez également commander sur Bubble ou acheter la version pour 3€/mois (2€/mois si vous prenez 2 ans)
      Cette évolution n’est pas faite pour s’enrichir, elle est nécessaire pour notre survie et pour pérenniser le projet.

      Avec Bubble Starter, AUCUNE donnée ne sera supprimée et 99% des fonctionnalités gratuites existantes restent actives :

      * Accès à TOUT : Mes BD, Mes Envies, Découvrir, Agenda, Panier
      * Activer des suivis de série
      * Recevoir les push notification des sorties
      * Lire les chroniques éditoriales, l’agenda, les tops
      * La seule action qu’il ne sera plus possible d’effectuer, c’est d’ajouter des nouveaux albums, si vous avez dépassé une collection de 300 albums. Jusqu’à la prochaine fois où vous serez Infinity.

    • Bastien

      Je ne comprends pas votre problème, au lieu de donner votre argent à Leclerc vous commandez de temps en temp des bd chez Bubble et vous l’avez votre compte infinity pour vos milliers de bd.

      • Thomas Mourier

        Merci Bastien de souligner cela, effectivement en choisissant de commander ou réserver via Bubble vous débloquer des mois d’Infinity.
        Nous essayons de proposer ces différentes solutions pour nous adapter aux différentes habitudes des lecteurs.

  • Guillaume Barberà

    Bravo pour votre écoute & votre réactivité… Longue vie à Buble !

  • russo

    L’esprit Bubble de départ est mort !
    Il existe une autre plate forme de gestion de collection qui eux sont payant depuis longtemps si on veut avoir l’application et tout et tout … MAIS … c’est gratuit jusqu’à 1.000 titres !!!

    Vos perspectives de développement sont louable, mais n’oubliez pas que vous avez une communauté qui connait très bien l’existence de bdtheque, et ce qui fait que la majorité sont allé vers Bubble c’est la gratuité … Don’t forget !

    a trop vouloir grandir trop vite vous allez juste grossir les rang du concurrent.

    je suis sur Bubble depuis le debut, je ne suis pas un gros collectionneur (environ 150 bouquin), mais je suis un grand radin … si y a plus d’offre dispo, je recommencerait a prendre les infos sur decitre, et je ressortirai mon bon vieux excel pour gerer ma collection …

    • Thomas Mourier

      Bonjour Russo,
      Effectivement BDgest offre une gestion jusqu’à 1000 livres sur son site mais 0 sur la version mobile.
      Il existe pas mal de différences entre les deux marques mais on continue de notre côté à innover.

      On compte sur le soutien de la communauté pour continuer d’exister, et c’est dans cet optimisme que nous avons changé le seuil de 100 à 300. On continuera à proposer différentes pistes, de proposer des services plus performants. D’agrandir le nombre de libraires connectées et de mieux penser l’expérience avec eux pour que cela ne vous coute pas plus cher en continuant l’aventure mais sur le côté radin, on ne peut rien pour vous…

  • Franchement, vous en faites des efforts pour être conciliant avec tous ces râleurs radins ! ;-)))
    J’espère en tout cas que vous allez réussir votre mutation et continuer à vous développer. J’ai hâte de voir la version web et de découvrir de nouvelles fonctionnalités.

    • Thomas Mourier

      Merci Fab pour le soutien, c’est très sympa !
      On a hâte aussi de travailler sur la version web, cela va apporter pas mal de choses nouvelles 🙂

  • Morgan

    Je suis embêter par cette décision, l’idee D’une bibliothèque virtuelle pour moi ne doit pas avoir de restriction dans la quantité … c’est de tirer une balle dans le pied car ça contrains d’office une partie des gens à partir car c’est La base de la demande. Par contre offrir d’autre option payante why not … La j’ai 500 albums, je n’ai pas envie juste pour rajouter des albums de payer qqch, par contre pour des options plus spécifiques pourquoi pas … en faisant ça j’en pense que vous allez perdre les potentiels clients pour l’achat, la vente ?, les options … les abonnements c’est beaux mais quand chacun a 55 abonnements différents de 2 euro par mois … ça commence à coûter. Bon j’espere Pour vous que je me trompes, mais malheureusement je ne pense plus utiliser l’application

    • Romain

      Je rejoins complètement ce commentaire. N’en déplaise a Fab (commentaire plus haut), cela n’a rien a voir avec de la radinerie mais bel et bien sur le fait que de nos jours tout est par abonnemennt. Libre a chacun d’accepter aveuglément les dits abonnements mais personnellement je ne suis pas pour tout payer 100% les choses que je n’utilise qu’à 20%. Ça s’appelle du luxe. Je pense qu’une troisième option aurait été possible pour ceux qui se focalise sur la base de donnée en proposant un abonnement moins cher mais illimité. Je ne suis pas contre une version payante mais je n’aime pas le tout ou rien, même si le rien a été multiplié par 3. La flexibilité et le « targeting » ont du bon de nos jours. D’autres développeurs le font donc ce n’est pas impossible, c’est juste un choix.

      Bref, comme d’autres j’attends de voir. D’autres acteurs se sont lancés gratuitement et même si j’ai un pincement pour bubble, l’app dans sa forme actuelle n’est plus faite pour moi.

      • Thomas Mourier

        Bonjour Romain,
        Chacun à ses usages de l’application, nous essayons de proposer le meilleur service possible et de l’améliorer au fil des mois.
        Comme pour les différentes tentatives de monétisation que l’on a essayé au fil des mois, nous n’avons pas la formule magique. Nous avons fait ce choix en laissant la possibilité aux utilisateurs de participer en réservant chez un libraire (sans frais supplémentaires), de commander (au même prix grâce à la loi du Prix unique du livre) ou d’acheter directement la version Infinity pour 3,49€ / mois (ou 2€/mois si vous prenez Infinity pour 2 ans),

    • Thomas Mourier

      Bonjour Morgan,
      Merci de ce retour détaillé, on comprends votre point de vue mais comme nous l’expliquons dans notre tribune (ici : https://paper.appbubble.co/dans-les-coulisses/bubble-infinity/) nous ne pouvons plus assurer le tout gratuit sans un minimum d’engagement des utilisateurs pour nous soutenir.
      Nous ne voulions pas non plus une application intégralement payante, c’est pourquoi nous proposons ces 3 choix : En payant les 3€ / mois (ou 2€/ mois si vous prenez le plan sur 2 ans)
      Ou bien vous pouvez aussi commander en ligne ou réserver chez un libraire partenaire (déjà 38 librairies connectés et des nouveaux partenariats sont noués chaque semaine) pour bénéficier de Bubble Infinity gratuitement.

      De plus, on rappelle qu’AUCUNE donnée ne sera supprimée et 99% des fonctionnalités gratuites existantes restent actives :

      * Accès à TOUT : Mes BD, Mes Envies, Découvrir, Agenda, Panier
      * Activer des suivis de série
      * Recevoir les push notification des sorties
      * Lire les chroniques éditoriales, l’agenda, les tops
      * La seule action qu’il ne sera plus possible d’effectuer, c’est d’ajouter des nouveaux albums, si vous avez dépassé une collection de 300 albums.
      Et vous pouvez l’activer à tout moment avec l’un des 3 propositions ci-dessus.

    • Halphen

      Je pense exactement la même chose ! Même situation avec 700+BD. L’app est bien mais même 2€ par mois pour suivre une collection (que je suis à la main depuis 25 ans) c’est trop. Accessoirement, après avoir pris un peu de temps pour tout documenter, je me sens juste trahi. App très prometteuse mais monétisation très mal pensée. Je pense tout simplement ne plus l’utiliser.

      • Thomas Mourier

        Bonjour Halpen,
        Merci de ce témoignage, vous pouvez lire cette tribune où l’on explique les raisons de ce changement (https://paper.appbubble.co/dans-les-coulisses/bubble-infinity/).
        En ce qui concerne le prix, vous avez 2 autres possibilités en plus de payer 2€/mois :
        – Chaque réservation en librairie vous donne droit à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables à chaque commande ou réservation en librairie). Dans le réseaux des librairies partenaires (il n’y en a pas encore en Suisse pour le moment mais on travaille dessus)
        – Chaque commande en livraison donne droit également à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables aussi). Les frais de ports pour la Suisse sont dégressifs selon le montant de la commande.

  • RomOdin

    Merci Bubble, j’ai aujourd’hui plus de 560 BD et j’adore votre appli !!! Je comprends le mécontentement d’un certain nombre d’utilisateurs, mais il faut être sérieux. Quand on a des collections de plus de 300 tomes cela signifie qu’on dépense plusieurs dizaines d’euro par mois pour l’enrichir. Je comprend que l’on souhaite rester fidèle à son libraire mais, alors 2€ par mois…. j’ ai parfois du mal à comprendre la « pingreté » de certain. Bref, merci Bubble pour la qualité de votre travail. Continuez votre développement et surtout faite que votre appli ne disparaisse pas🤖✌️😋

    • Thomas Mourier

      Merci beaucoup pour ce soutien RomOdin !!!
      On continue 🙂

    • Jérôme L

      Parfaitement d’accord. Les amateurs avec 3000 BD, qui ont depense probablement 40 000 € pour la constituer me font bien rire quand il parle d’une traîtrise. Ils ont eu surtout un comportement d’Arpagon.

      • Thomas Mourier

        Merci de le souligner Jérôme, c’est vrai on s’aperçoit que les réactions les plus virulentes sont très souvent celles d’utilisateurs qui ont de grandes collections et qui consomment beaucoup mais ne sont pas prêt à nous soutenir pour autant (que ce soit en commandant, payant ou réservant en librairie gratuitement).

  • HuguesD

    Merci à vous et à votre travail, c’est une super appli que vous nous avez pondue là !
    J’ai été atterré par certains commentaires, et je rejoins le commentaire de romOdin, surtout ceux de certains « gros » collectionneurs ou qui s’en réclamaient (1000, voire 3000 albums, ai-je pu lire!), et qui réclamaient la gratuité…
    On a rien sans rien évidemment (sauf si on est le produit, selon l’adage), et votre prix me paraît dérisoire au regard du service rendu (ça reste très personnel, certes!): un classement clair, net et précis, sans pubs intempestives (et joli!), toujours dispo sous la main… Avec en plus la fonction prêt, qu’on avait suggérée dès le début, parce que la culture, ça se partage, c’est top!
    Je pense que c’est une bonne chose pour nous les débutants (323 albums chez moi) que vous ayez relevé le nombre de 100 à 300!
    En tous cas, courage, haut les coeurs, accrochez vous, on a trop besoin d’une appli claire comme la vôtre!
    Merci, et bravo!

    • Thomas Mourier

      Merci beaucoup Hugues pour ce témoignage et soutien !!!
      On est ravis de lire tous ces commentaires positifs ce matin 🙂

  • Egiziano

    Bonjour. J’étais content d’utiliser Bubble mais je suis pas d’accord de payer un abonnement surtout que je ne suis pas intéressé par tous les autres services proposés. Le seul point est de gérer la bdtheque quand je chine sur une brocante mes BDs. Je me moque de savoir qu’alignees mes Bds aient la taille d’un éléphant ou que ma collection est valorisée tant car c’est pas pour vendre et si je dois vendre ça sera jamais à ce prix. Les options lues etc pareil.
    Il faudrait une option payante soit mais juste un petit forfait et pas 30€ par an. Et payer une bonne fois pour toutes mais quelques euros, une seule fois.
    Regardez le prix du pack office. Plus cher mais la taille et le service est pas du tout du même niveau. Il faut savoir positionner aussi un prix pas en fonction du prix de revient mais du prix marché. Vous êtes pas Microsoft avec l’armee de développeur. C’est une appli pour téléphone. Si le prix de revient est trop cher c’est qu’il y a un problème. Trop d’option sûrement. Qui utilise Bubble pour enregistrer et savoir ses bds et qui a besoin de tous les services payant? Mais la çà devient trop cher pour l’utilisateur lambda. Je rejoins d’autre, l’appli bd, plus celle pour sa bibliothèque de livre, les DVDs, etc etc. Non je cautionne pas par principe et pour le montant pour l’appli, beaucoup trop cher.
    En espérant un revirement de politique.

    • Thomas Mourier

      Bonjour Egiziano,
      Merci pour ce message. En ce qui concerne les prix, nous proposons un service qui évolue en permanence avec des mises à jour toutes les deux semaines, un service connecté avec les libraires indépendants qui va encore se développer, nous ne sommes pas un logiciel de traitement de texte/tableur comme Microsoft Office.
      De plus les avantages liés à Infinity vont évoluer au fil des mois (avec la version web, les fonctions réseau social mais aussi les services de réservations et de livraison avec les libraires), nous allons enrichir cette offre dans les semaines qui arrivent.
      Une dernière chose sur le prix, vous pouvez obtenir gratuitement le service en réservant de temps en temps chez un libraire (sans frais supplémentaires), ou en commandant (au même prix grâce à la loi du Prix unique du livre). Enfin acheter directement la version Infinity pour 3,49€ / mois (ou moins de 2€/mois si vous prenez Infinity pour 2 ans).

  • Lucas Meylender

    Ça fait redite, mais j’avais également un compte depuis un moment et ce revirement me gêne. Ok il faut se payer, c’est normale et je n’ai aucun soucis avec ça. J’ai pas les chifffes exactes mais de visu vous avez subi une Hemoragie d’utilisateur depuis 10 jours et cette mesure tente de sauver les meubles. Les gens sont partis et ne reviendront pas (j’espere me tromper) car malgré vos efforts vous ne semblez pas comprendre ce que les 50 ou 75% des utilisateurs cherchent, à savoir une liste des bds qu’on a pour ne pas faire de doublons en brocante par exemple. Nous faire payer aussi cher pour ce qu’un calepin fait très bien (dans jamais tomber en panne, être hors ligne ou à cour de batterie) c’est un peu exagéré.
    Vous auriez pu laisser cette fonction illimitée en échange de 4-5e en une fois, ça aurait moins gueulé. Au lieu de ca vous essayez de faire payer un package de services que la majorité n’utilisera jamais à un prix exorbitant compte tenu des situations géographiques de certains et le peu de librairies qui vous suivent. En sachant que ce nombre est constamment en progression mais reste très bas (30 librairies) dans toute la France, Belgique, Luxembourg. La moindre des choses avant de mettre ça en avant ça aurait été d’avoir un vrai vivié de librairie, là c’est clairement une politique de season pass EA (pour l’instant c’est pas ouf, mais vous verrez dans deux ans et 50 balles, ce sera peut être mieux). Et si je noircis le tableau c’est que finalement vous me donnez l’impression de vous transformer en plateforme Amazon avec le petit plus de la liste de courses…
    Pour vous qui êtes super à l’écoute et essayez de faire au mieux ce doit être dur d’entendre tout ce déferlement de gens mécontents de votre politique. Bienvenu dans le monde des affaires, les gens seront beaucoup moins laxistes pour les nombreux crashs et les collections qui disparaissent entre deux maj. Je vous souhaite de réussir votre transition, parce que cette application qui est quand même super cool à utiliser et ce serait dommage de vous voir disparaître dans ‘6mois’ faute d’utilisateurs.
    Je suis totalement honnête en vous souhaitant de réussir, vous le méritez vu le travail accompli.

    • Thomas Mourier

      Merci Lucas pour ce message sincère.
      Nous avons de la chance, nous n’avons pas d’hémorragie d’utilisateurs comme vous l’imaginez, nous discutions beaucoup avec tous les utilisateurs (comme dans ces commentaires, mais aussi sur le chat de l’app, par mail, sur les réseaux) et c’est grâce à ces discussions nombreuses et passionnées que nous avons pris la décision de remonter le seuil de 100 à 300 albums.

      Pour le réseau des libraires partenaires, nous sommes à 38 (plusieurs nouveaux partenariats cette semaine, comme toutes les semaines), nous sommes passés de 20 libraires pionnières qui nous ont fait confiance pour tester à presque 40 en moins de deux mois. Nous visons les 100 librairies connectées d’ici la fin de l’année (en France et en Belgique) et nous espérons bien plus début 2019.
      Nous avons énormément d’appels de libraires, et même si cela prend un peu de temps de les intégrer, nous en avons en moyenne 2 nouvelles par semaines.
      N’hésitez pas à nous dire quelle librairie est près de chez vous ou bien leur dire de nous contacter pour accélérer le processus.

  • Guichard

    Bonjour,
    Je suis devenu client car j’aime bien votre gestionnaire de BD. Peut-être suis-je un cas différent car je vous commande de Suisse ?
    Je n’ai pas suivi le débat dès son origine aussi je me demande à quel point je suis concerné ? Mais si en conclusion il s’agit de payer 2 ou 3 €
    d’abonnement ça me va très bien dans la mesure où votre service sera constamment amélioré .
    Merci de confirmer ce que vous souhaitez ?
    Cordialement .
    JPG

    • Thomas Mourier

      Bonjour JP,
      Merci de ce message sympathique !!
      Nous proposons 3 choix aux utilisateurs pour participer et soutenir Bubble.
      – Chaque réservation en librairie vous donne droit à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables à chaque commande ou réservation en librairie). Dans le réseaux des librairies partenaires (il n’y en a pas encore en Suisse pour le moment mais on travaille dessus)
      – Chaque commande en livraison donne droit également à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables aussi). Les frais de ports pour la Suisse sont dégressifs selon le montant de la commande.
      – Vous pouvez acheter la version Infinity pour 3,49€ / mois (ou 2€/mois si vous prenez Infinity pour 2 ans)
      J’espère avoir répondu à la question.

  • Patrick Martens

    Bon je suis avec la version full offerte. D accord C est bien, oui C est beau, OK C est pratique. Belle évolution de l appli depuis le début. J ai 1550 bd encodées, J en ai encore 200 en plus à encoder. Je suis sur l appli depuis….. Un bail. J ai encodé des bd, participé à l agrandissement du catalogue (un petit peu) 😉, signaler des erreurs. J achete mes bd partout, mais jamais par le net et encore moins chez des amazones et cie , et chez tout type de revendeur. Mais une fois la promo offerte terminée il se passe quoi ? Ça redeviens comme avant et basta ?

    • Thomas Mourier

      Bonjour Patrick,

      Vous avez donc la possibilité de réserver chez un ou plusieurs libraires partenaires ou commander via Bubble pour nous soutenir (les envois sont assurés par un libraire français et indépendant BDFugue, spécialisé dans la vente en ligne)

      Une fois la période d’essai, vous aurez donc 3 choix pour participer et soutenir Bubble :
      – Chaque réservation en librairie vous donne droit à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables à chaque commande ou réservation en librairie). Dans le réseaux des librairies partenaires (il n’y en a pas encore en Suisse pour le moment mais on travaille dessus)
      – Chaque commande en livraison donne droit également à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables aussi). Les frais de ports pour la Suisse sont dégressifs selon le montant de la commande.
      – Vous pouvez acheter la version Infinity pour 3,49€ / mois (ou 2€/mois si vous prenez Infinity pour 2 ans)

      Entre temps, je rappelle que 99% des fonctionnalités gratuites existantes restent actives et AUCUNE des données ne sera supprimées entre les mois Infinity :

      * Accès à TOUT : Mes BD, Mes Envies, Découvrir, Agenda, Panier
      * Activer des suivis de série
      * Recevoir les push notification des sorties
      * Lire les chroniques éditoriales, l’agenda, les tops
      * La seule action qu’il ne sera plus possible d’effectuer, c’est d’ajouter des nouveaux albums, si vous avez dépassé une collection de 300 albums.

  • Soutien anonyme

    Pas facile d’exposer ses arguments dans le monde du tout gratuit tout le temps… Votre application est une référence et propose une interface fluide, intuitive et pratique, cela demande beaucoup de travail, et il faut que vous puissiez en vivre. Accrochez-vous et pensez à la majorité silencieuse qui vous soutient.
    Quand a ceux qui ont des milliers de BD et qui n’ont pas les moyens de vous soutenir à hauteur de 24€ par an, je pense qu’ils ne placent pas leurs priorités au bon endroit. Quel modèle construit-on pour demain ? Souhaite-t-on condamner une initiative comme la vôtre à rester quasi bénévole ou acceptera-t-on de voir enfin la valeur là où elle se trouve vraiment, et à aider ses créateurs à en vivre ? Bref, bon courage à vous, je vous souhaite plein de réussite dans la poursuite de cette belle aventure !

    • Thomas Mourier

      Merci de ce soutien F. !!!
      Vous avez bien résumé certaines problématiques qui reviennent dans les réactions.
      C’est grâce à des utilisateurs comme vous que l’on peut continuer et pérenniser Bubble.

  • Lemox

    Très mauvais choix, malheureusement. Le prix est bien trop élevé par rapport à l’intérêt et l’utilisation d’une telle appli. Le choix du modèle commercial implique une utilisation quotidienne et permanente de l’application et les options proposées dans la version ‘infinity’ ne conviennent pas à tout un chacun, ce qui renforce le côté loupé du changement. Les utilisateurs actuels de Bubble n’auraient jamais dûs être restreints sur leur utilisation de l’appli et vous allez en payer les conséquences. Tout ce qui a fait la gratuité de Bubble devrait toujours le rester : peu importe que vous décidiez de créer un abonnement payant à Bubble, toutes les fonctionnalités supplémentaires devraient en effet constituer un abonnement payant et justifié – les coûts étant absorbés par celui-ci. L’envie d’évoluer est louable mais qu’en est-il de conserver l’intérêt du premier succès de votre app et de la conservation des utilisateurs ayant fait le choix de Bubble pour cette même raison : la gratuité ?

    Qu’en est-il de l’avis de vos users ? Ou sont les sondages ? Quelle est la fréquence d’utilisation réelle de l’app pour justifier un tel format de prix ?

    Le projet est beau, mais ce que vous avez fait concrètement pour la plupart des utilisateurs est un pas en arrière. Vous forcez l’utilisation du premium via des restrictions. Un exemple flagrant : 75 % des users ont moins de 300 bd selon vos stats. Et si ces utilisateurs profitaient de l’app comme un reminder ? Qu’ils avaient une plus grande collection en réalité ? Qu’ils utilisaient leur app sur le marché de l’occasion, pour les séries incomplètes ? Ou sont vos use cases dans cette nouvelle offre ?!

    N’offrez pas une glace pour l’arracher une fois à moitié entamée, mais proposez les granulés de chocolat et la crème fraiche en supplément. Revoyez vos conditions d’urgence avant la catastrophe !

    • Thomas Mourier

      Bonjour Lemox,
      Merci de ce message. Pour répondre à certaines de vos questions, je vous propose de lire la tribune que nous avons publié à ce sujet ici : https://paper.appbubble.co/dans-les-coulisses/bubble-infinity/
      Nous aurions aimé rester gratuit, et nous avons tenté pas mal de choses pour y arriver mais cela s’avère impossible en l’état actuel et nous avons préféré changer pour continuer d’exister. Mais comme vous le soulignez aussi, nous sommes à l’écoute des utilisateurs et nous avons modifié ce seuil trop restrictif après des centaines d’échanges constructifs sur le sujet.
      Nous espérons que les utilisateurs nous soutiendront malgré cette limite qui impacte une plus petite partie de la base, et que nous pourrons continuer et pérenniser l’application grâce à eux.

  • Pellegrini

    Bonjour
    J’avais écris plusieurs post sur le passage à infinity. Les critiques ont été formulées par plusieurs d’entre nous qui ont été tout à la fois surpris, déçus, trahis…
    il faut noter plusieurs choses : l’extrême disponibilité de l’équipe. Quasiment tous les post présentant un minimum d’intérêt ont été relayés et commentés par l’équipe.
    Les critiques formulées et les propositions ( du moins certaines d’entre elles) ont été prises en compte puisque nous voyons arriver les premiers rectificatifs.
    Certains sont « figés » dans leurs positions et réclament du tout gratuit. Il est évident que si cela avait pu se faire l’équipe de Bubble aurait continué. Néanmoins ils se sont heurtés au réalisme de l’échec de leur modèle économique. Les quelques pub introduites sont loin de payer tous les frais encourus. N’oublions pas qu’une startup est fragile et que les banquiers laissent très peu de marge de manœuvre.
    Comme j’ai pu le lire ( un post de Thomas je pense) c’était modifier le modèle ou bien cesser l’activité…
    je pense qu’on peut tous comprendre que le pragmatisme dans ce cas a supplanté l’utopie.
    Je ne suis pas plus heureux que vous de cette modification. Néanmoins je pense qu’il vaut mieux que Bubble perdure car l’esprit et l’enthousiasme de cette équipe est quelque chose de précieux. Les articles rédigés sont de qualité et témoignent souvent d’une belle culture du monde de la bd.
    Vous pouvez certainement leur faire un procès sur le changement soudain de politique: je n’y voit aucune malveillance ni «  coups préparé à l’avance », j’y vois simplement une équipe jeune qui n’a pas nécessairement su bien communiquer leur problématique.
    Je salue Nicolas pour les mails échangés qui ont été sincères et constructifs.

    • Thomas Mourier

      Bonjour Nicolas,
      Merci beaucoup pour ce témoignage sincère, c’est très sympa je vais transmettre à l’équipe !!
      Vous avez bien synthétisé une partie du débat et merci de ce soutien argumenté.

  • Grimaldo

    Salut,
    je suis un utilisateur de bubble de la première heure et j’avoue etre un peu déstabilisé par ce changement.
    Dans l’absolue je ne suis pas contre le fait de payer pour un service mais je n’utilise bubble ( comme bcp je pense), que pour avoir une liste à jour de mes bd pour les brocantes et autres occaz. J’ai juste besoin de qq chose de simple pour faire une liste. Je n’achete jamais en ligne, j’aime fouiner, fouiller, feuilleter avant d’acheter! Comme bcp de passionnés de bd. Du coup 30€/an juste pour une liste… (d’ailleur s’il vous plaît faites des prix rond au lieu de prendre les gens pour des imbéciles comme toutes les grosses enseignes en affichant 29,99€. Ca serai chouette).
    Ne serait ce pas possible de faire une version gratuite depouillée de toute options, (sans lu/non lu, albums manquant, agenda etc) une simple liste sans restriction de quantité, et une version premium avec toute les options?
    Merci

    • Thomas Mourier

      Bonjour Gimaldo,
      Merci de ce témoignage, vous êtes plusieurs dans ce cas et c’est pour cette raison que nous avons opté pour 3 choix (payer directement mais aussi commander ou réserver via l’application) pour obtenir la version Infinity et relevé le seuil de 100 à 300.
      Nous ne pouvons malheureusement pas faire une version gratuite et une payante car c’est précisément ce que nous avons fait ces dernières années sans arriver à le rendre viable.

      Vous pouvez donc obtenir Infinity et soutenir Bubble avec plusieurs options :
      – Chaque réservation en librairie vous donne droit à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables à chaque commande ou réservation en librairie). Dans le réseaux des librairies partenaires (il n’y en a pas encore en Suisse pour le moment mais on travaille dessus)
      – Chaque commande en livraison donne droit également à +30 jours de Bubble Infinity gratuits (cumulables aussi). Les frais de ports pour la Suisse sont dégressifs selon le montant de la commande.
      – Vous pouvez acheter la version Infinity pour 3,49€ / mois (ou 2€/mois si vous prenez Infinity pour 2 ans)

  • Bonsoir,

    Je reste un adepte des principes : « quand le produit est gratuit, c’est que vous êtes le produit » & « toute peine mérite salaire ». Donc, je ne vois pas de problème au fait que Bubble soit payant pour le service qu’il offre. Les 2 questions qui subsistent sont :
    1 – la prix du service est-il justifié ?
    2 – Bubble peut-il changer de « business model » au cours de la vie du site ?

    1 – Si je ne me trompe pas, il suffit au minimum d’un achat pour gagner 30 jours d’utilisation, soit environ 12 BD par an. Pour un amateur qui possède quelques centaines d’ouvrages (voire qqs milliers), je ne pense pas que cela représente un rythme aberrant. Donc, cela m’amène juste à changer mon habitude de consommation en réservant une BD sur le site et en allant la chercher dans une des librairies recommandées. J’ai d’ailleurs fait le test et j’ai commandé via Bubble 3 albums des « vieux fourneaux » ce qui m’a permis de découvrir une très belle librairie : BD Net Nation. L’expérience est donc très positive et je me suis même fait faire une carte de fidélité qui me donnera le droit à 5% de remise au bout de 10 achats. Je confirme qu’il n’y a quasiment aucun coût additionnel pour moi dès lors que j’achète au moins un album par mois. En contrepartie, j’ai découvert une nouvelle librairie et je suis, maintenant encore plus qu’avant, encouragé à boycotter Amazon et à supporter les librairies « brick and mortar ». Et pour ceux qui résident loin de ces librairies, il y a la possibilité de se faire livrer chez soi pour un coût symbolique.

    2 – La vie économique est pleine de startups qui osent démarrer courageusement et corrigent le tir (pivotent …) pour éviter de se planter. Bubble a le droit de vire, a le droit à l’erreur et a le devoir d’avancer et d’évoluer. Je suis sincèrement désolé pour tous ceux qui misaient pour un service 100% gratuit … Personnellement, j’apprécie les efforts d’explication, de transparence et d’écoute. L’existence de cette tribune et le fait que le seuil des 100 BD soit porté à 300 le prouvent.

    Donc, même si je connais les alternatives, je continue de soutenir Bubble.

    Longue vie au site et à ses équipes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Input your search keywords and press Enter.